Publié le : 23 mars 202314 mins de lecture

Il existe différents types de piscines et chacun d’entre eux présente des caractéristiques différentes en ce qui concerne le matériau utilisé et le mode d’installation, principalement. Elles répondent donc à des besoins différents. Lorsqu’il s’agit de choisir la piscine idéale, il est important de bien connaître chaque option afin de prendre en compte ses avantages et ses inconvénients. Vous pourrez ainsi définir celle qui répond le mieux aux besoins de la copropriété et des baigneurs. Voici les types de piscine les plus connus :

  • Piscine creusée ou enterrée
  • Piscine semi-enterrée
  • Piscine hors-sol
  • Piscine d’intérieur
  • Piscine en kit
  • Piscine naturelle

Pour vous aider, cet article vous présentera les principaux types de piscines afin que vous puissiez en connaître les différences. Poursuivez votre lecture et découvrez leurs caractéristiques, ainsi que quelques conseils pour prendre une bonne décision et choisir le modèle idéal !

Piscine naturelle

Les piscines naturelles sont des bassins de baignade qui utilisent des plantes et d’autres éléments naturels pour filtrer l’eau et maintenir l’écosystème en équilibre. Elles sont considérées comme écologiques car elles participent à la préservation des ressources en eau. Les piscines naturelles peuvent être construites selon différents modèles, mais elles comportent généralement deux parties : une zone de baignade et une zone de filtration occupée par les plantes. La piscine n’est pas constituée d’un seul bassin, mais de plusieurs espaces communiquant entre eux. Leur fonctionnement s’appuie sur le maintien de l’équilibre biologique grâce à la circulation de l’eau et à son épuration par des plantes aquatiques.

Avantages et inconvénients

Les avantages d’une piscine naturelle sont nombreux. Elle est esthétique et s’intègre facilement dans son environnement, sans risque de dénaturer l’extérieur par un côté trop artificiel. Elle ne nécessite pas l’emploi de chlore ou autres produits chimiques, ce qui la rend plus écologique et moins toxique pour l’environnement et les personnes allergiques. Elle est filtrée à l’aide de substances minérales et de plantes adaptées, sans ajout de produits, ce qui garantit une eau douce et non traitée dans laquelle peuvent s’inviter des petits visiteurs comme des grenouilles et des insectes divers. Enfin, elle se régule toute seule grâce aux plantes qui font tout le travail, hormis un nettoyage du bassin une fois par an.

Les inconvénients d’une piscine naturelle peuvent inclure :

  • Coût plus élevé que pour une piscine traditionnelle
  • Consommation d’eau plus importante
  • Nécessité de protéger la piscine des feuilles mortes et du vent
  • Consommation d’électricité plus importante en raison du fonctionnement continu de la pompe pour maintenir la qualité de l’eau
  • Risque de déséquilibre biologique si la température de l’eau est trop élevée

Piscine hors sol

Les piscines hors sol sont des piscines qui ne sont pas enterrées dans le sol, mais plutôt posées sur une surface plane. Elles sont plus faciles à installer et moins chères que les piscines enterrées. Il existe différents types de piscines hors sol, avec des cadres en métal ou en plastique, et elles peuvent être fabriquées à partir de matériaux durables à trois couches pour résister à la perforation. Les piscines hors sol sont disponibles dans une variété de tailles et de formes. L’entretien d’une piscine hors sol nécessite de la rigueur et de la régularité. Il est recommandé d’installer un appareil de nettoyage pour réduire la quantité de produits chimiques nécessaires. Il est également important de brosser les bords de la piscine toutes les semaines pour éliminer les débris à la surface de l’eau. Pour l’hivernage, il est conseillé d’équiper la piscine d’une couverture d’hivernage pour protéger l’eau si vous ne démontez pas la piscine pendant la saison froide. Enfin, il est recommandé de vidanger votre piscine tous les 3 ou 4 ans.

Avantages et inconvénients

Les piscines hors sol présentent plusieurs avantages, notamment :

  • Simplicité d’installation
  • Coût moins élevé que les piscines enterrées
  • Moins lourde à l’investissement
  • Choix entre diverses gammes avec des prix très différents
  • Possibilité de profiter rapidement de baignades sans gros travaux de terrassement

Les inconvénients d’une piscine hors sol sont :

  • Fragilité plus importante que les piscines enterrées
  • Niveau de sécurité inférieur à celui des piscines enterrées, car elles peuvent être facilement escaladées par les enfants et les animaux
  • Supporte seule le poids de l’eau et des occupants

Piscine en maçonnerie

Parmi les différents types de piscines, celles en maçonnerie sont celles qui présentent la plus grande polyvalence. En effet, rien n’est livré tout fait. La piscine est construite entièrement à partir de zéro en choisissant chacun des matériaux. La piscine en maçonnerie est construite avec des blocs et du ciment, et reçoit un revêtement de carreaux, de céramique, de pierres ou autres. Ce modèle nécessite un projet complet, une fois qu’il est nécessaire de définir comment sera l’architecture. C’est précisément pour cette raison qu’il offre une grande liberté pour créer un espace de loisirs totalement personnalisé. Ses dimensions ne suivent pas les normes, car ce type de piscine peut avoir différentes tailles et même suivre la forme du terrain. En effet, le projet est développé selon les besoins, ainsi, la piscine peut être carrée, rectangulaire, ronde, avec des courbes, entre autres.

Avantages et inconvénients

L’un des grands avantages de la piscine maçonnée est sa durabilité. En optant pour de bons matériaux, sa durée de vie est étendue, puisqu’elle souffre moins des agressions du climat ou des produits utilisés pour traiter l’eau. De plus, comme vous avez pu le constater, il s’agit d’un des types de piscines les plus polyvalents que l’on puisse trouver, car il n’impose pas de limites pour créer un espace de loisir exclusif. Elle répond à différents besoins et tailles de terrain. Cependant, son inconvénient réside dans l’investissement. Des trois types principaux, la piscine en maçonnerie est celle qui exige un budget plus important, car, comme nous l’avons expliqué, il est nécessaire d’élaborer tout le projet et de commencer la construction à partir de zéro. Donc, en plus du coût des matériaux, il y a la main d’œuvre.

Piscine en fibre de verre

Il s’agit du type de piscine le plus répandu. Vous pouvez vous rendre dans un magasin et choisir celle qui correspond le mieux à vos besoins et ne vous préoccuper que de l’installation sur le sol. Les piscines en fibre sont livrées imperméabilisées et ne nécessitent pas une grande logistique pour être prêtes. Le délai de livraison du projet est beaucoup plus court, car il vous suffit de creuser la fosse où sera placée la cuve, de niveler le sol et de procéder à l’installation proprement dite. Cependant, vous risquez d’être un peu limité aux modèles qui existent sur le marché. Il n’est pas possible d’innover comme dans le cas des piscines en maçonnerie, de toute façon, il existe plusieurs tailles et quelques formats différents.

Avantages et inconvénients

La piscine en fibre de verre présente deux grands avantages, et le premier est son coût réduit. Elle ne nécessite pas un budget aussi élevé que la piscine en maçonnerie et est également plus abordable que les piscines en vinyle, dont nous parlerons ensuite. Le second est la rapidité avec laquelle les travaux sont terminés. Comme nous l’avons expliqué, il n’est pas nécessaire de construire la cuve car elle sort toute prête de l’usine, de sorte que l’espace de loisirs est prêt beaucoup plus rapidement, sans avoir à se préoccuper de l’acquisition de plusieurs matériaux. Son inconvénient réside dans la durabilité. La fibre demande plus de soin car elle subit l’action, surtout du soleil, et avec le temps elle peut devenir sèche et perdre sa teinte d’origine. En outre, le terrain doit disposer d’un espace suffisant pour l’accueillir et ses caractéristiques ne peuvent y faire obstacle.

Piscine creusée

Une piscine creusée est une piscine qui est construite en creusant un trou dans le sol et en y installant une structure de soutien pour maintenir les parois. Les piscines creusées peuvent être fabriquées à partir de différents matériaux, tels que le béton, la fibre de verre ou l’acier inoxydable. Elles sont souvent plus chères que les piscines hors terre, mais offrent plus de flexibilité en termes de taille, de forme et d’aménagement paysager. Le coût d’une piscine creusée peut varier considérablement en fonction du type de piscine et des matériaux utilisés, ainsi que de la taille, de la forme et de la structure.

Avantages et inconvénients

Les piscines creusées offrent plusieurs avantages par rapport aux piscines hors terre. Tout d’abord, elles sont plus esthétiques et peuvent être personnalisées en fonction des préférences du propriétaire. Les piscines creusées sont également plus durables et ont une durée de vie plus longue que les piscines hors terre. Elles peuvent également ajouter de la valeur à une propriété. En outre, les piscines creusées offrent plus de flexibilité en termes de taille, de forme et d’aménagement paysager. Cependant, les piscines hors terre sont moins chères à installer et à entretenir que les piscines creusées. Les piscines creusées ont également plusieurs inconvénients, notamment le coût élevé d’installation et de personnalisation, ainsi que la nécessité d’un terrain approprié pour l’installation. Elles prennent également plus de temps à installer qu’une piscine hors terre. Les piscines creusées peuvent également prendre plus d’espace qu’une piscine ovale. Cependant, elles sont considérées comme étant de meilleure qualité que les piscines hors terre.

Piscine en vinyle

Les piscines en vinyle constituent une alternative intermédiaire. Elles ne sont pas aussi coûteuses que les piscines en maçonnerie, mais elles n’ont pas non plus un budget aussi bas que les piscines en fibre. En outre, leur processus d’installation fonctionne d’une manière différente des deux autres. Pour avoir une piscine en fibre, il est nécessaire de construire une base en maçonnerie. L’ensemble du bassin est travaillé avec des briques et du ciment, ce qui lui donne sa forme. Cette base est préparée pour recevoir un revêtement en vinyle qui servira de couverture. Il est fixé grâce à la technologie du vide et assure l’étanchéité sans avoir recours à des produits et à de la céramique. C’est une excellente alternative pour ceux qui veulent avoir la liberté de créer un projet exclusif, mais qui ne veulent pas ou ne peuvent pas se permettre un budget plus élevé pour l’installation d’une piscine en maçonnerie. Plus polyvalente que la fibre, elle s’adapte également mieux aux différentes tailles et formes de terrain.

Avantages et inconvénients

Les piscines en vinyle ont l’avantage d’être aussi polyvalentes que les piscines maçonnées, mais à un coût inférieur à celles-ci (environ 30%). Le projet est terminé plus rapidement car il saute l’étape du revêtement, puisqu’il n’y a plus qu’à installer le sac en vinyle. Il est également possible de trouver plusieurs graphismes en vinyle différents, ce qui permet à votre piscine d’avoir des finitions très distinctes, avec une couleur unie, des pastilles et même des dessins, composant un très bel aspect qui ajoute de la valeur à l’espace de loisirs. Mais il a aussi ses inconvénients, et celui qui suscite le plus d’inquiétude est la fragilité du vinyle. Il peut être facilement endommagé, notamment par des objets pointus. Toute agression subie entraîne des fuites nécessitant une réparation ou un remplacement du sac. Le vinyle souffre également beaucoup de l’action du temps et des produits utilisés pour traiter l’eau. Ainsi, sa durée de vie est de l’ordre de 9 à 10 ans. Mais, le remplacement de la poche de vinyle n’est pas difficile à réaliser et la cuve peut être renouvelée.

Conseils pour choisir le meilleur type de piscine pour la copropriété

Comme vous avez pu le constater, tous les types de piscine ont leurs avantages et leurs inconvénients, on ne peut donc pas dire que l’un est meilleur que l’autre. Ils répondent à des besoins différents, que ce soit en fonction de l’espace ou du budget disponible. Afin d’opter pour la piscine idéale pour votre copropriété, vous devez tenir compte de certains facteurs tels que :

  • l’investissement prévu
  • le temps disponible pour la réalisation du projet
  • la taille et la forme du terrain
  • l’aspect souhaité
  • le rapport coût-bénéfice.

N’oubliez pas que les budgets varient considérablement d’un endroit à l’autre. Il est donc essentiel que vous fassiez des recherches dans votre région et ses environs afin d’analyser lequel de ces différents types de piscines est le plus abordable et offre le plus d’avantages. Pour vous aider un peu plus dans votre prise de décision, vous trouverez ci-dessous un tableau comparatif entre ces différents types de piscines. De cette manière, il est plus facile de visualiser les caractéristiques, les avantages et les inconvénients de chacune d’entre elles.